Emmanuel Todd : « Est ce que les éduqués supérieurs sont tellement supérieurs ? »

2h19 : « Est ce que les éduqués supérieurs sont tellement supérieurs ? »

« L’un des biais du système actuel, c’est que le tri social par le système éducatif qui était conçu comme émancipateur, est devenu une extraordinaire machine à trier la population jeune pour son avenir social, […] une machine à fabriquer les classes sociales du futur, une machine à fabriquer l’inégalité […] et qui justifie l’inégalité ».
« l’intelligence existe, il y a différents niveaux d’intelligence, mais le tri éducatif, particulièrement à partir de l’université, ne se fait pas uniquement sur le critère de l’intelligence, il se fait aussi beaucoup sur le critère de l’obéissance »
« au final, est ce qu’on obtient une classe supérieure tellement remarquable par son intelligence ? Ca ne me parait pas évident »

« en haut de la société, vous aurez une sur-accumulation de conformisme et de crétinisme par obéissance aux consignes reçues depuis la petite enfance, et en bas vous aurez des gens parfaitement intelligents mais qui n’auront pas été pris dans le moule du système parce qu’ils ont un peu plus de mal à obéir […] on va vers une période où les gens intelligents vont s’accumuler dans la population qui fait le moins d’études »

2h06 : « Quand vous traitez de ‘populiste’ des gens qui votent pour un changement dans un pays où la mortalité augmente, et qu’on vous décrit comme des ‘élites compétentes’ les gens qui disent que tout va très bien alors que la mortalité augmente… Je préfère parler de révolte populaire, de révolte démocratique »

2h15 : « Un pays comme la France, avec ses 10% de chômage, le pays où il ne se passe rien. Actuellement tout le monde se concentre sur la nullité de Hollande. Il est nul. Mais ce qui permet à Hollande d’exister, c’est des forces sociales beaucoup plus profondes, une attitude d’irresponsabilité des classes éduquées supérieures et des vieux. Pour que la France bascule, il faudrait que les éduqués supérieurs et les vieux soient un peu plus responsables »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *