Les 33 000 emails d’Hillary Clinton : comment ont-ils disparu et pourquoi ?

Voici comment les emails ont « disparu » du serveur :

1/ Hillary Clinton démissionne du Secrétariat d’Etat le 1er février 2013 ; à l’époque, on laisse planer le doute, entre une fatigue (suite à la campagne de 2008 et 4 ans de Secrétariat d’Etat) ou des intentions de préparer la campagne présidentielle de 2016. Elle est remplacée par John Kerry.

2/ Pendant l’été 2013, le serveur mail migre du serveur Pagliano au serveur PRN.

3/ Le 23 juillet 2014, publié sur le sous forum Outlook Exchange (la solution de serveur mail Microsoft) /u/stonetear demande comment supprimer des emails provenant d’une adresse « VIP (VERY VIP) » dans une archive d’emails. L’utilisateur /u/stone_tear a depuis supprimé toutes ces interventions sur reddit, mais le post a été archivé.

4/ C’est seulement en octobre 2016 qu’un utilisateur de reddit retrouve cette intervention ( et la pointe du doigt sur reddit. En recoupant l’historique de publication de l’utilisateur, on l’a identifié comme Paul Combetta, un employé de PRN, le prestataire email d’Hillary Clinton.

5/ En décembre 2014, « un membre de l’équipe Clinton » demande à Paul Combetta, un employé de PRN, de supprimer les archives emails, mais il oublie de le faire.

6/ Le 3 mars 2015, le NY Times révèle (accès payant) / (disponible sur webarchive) qu’Hillary Clinton a largement utilisé un serveur mail personnel pendant son mandat.

7/ Le 4 mars 2015, une subpoena (requête officielle et contraignante) est délivrée par la commission parlementaire sur Benghazi au cabinet Williams & Connolly, les principaux avocats d’Hillary Clinton, demandant la communication des emails personnels de Clinton.

8/ Le 25 mars 2015, Combetta a un appel téléphonique avec l’équipe Clinton

9/ Suite à cet appel, Combetta réalise qu’il a oublié de supprimer les archives emails. Il supprime ces archives fin mars 2015 avec Bleachbit, un programme de nettoyage de disque dur.

10/ Le 18 février 2016, Combetta nie avoir eu connaissance d’une subpoena au moment où il a supprimé les emails

11/ Le 3 mai 2016, Combetta admet qu’il était au courant d’une demande d’archivage et du fait qu’il n’aurait pas du toucher au serveur PRN

Combetta est protégé par une immunité du Ministère de la Justice. On suppose que cette procédure a pu être déclenchée entre les deux entretiens du FBI, ce qui explique les deux versions.

Brian Fallon, le porte-parole d’Hillary Clinton, a déclaré que Paul Combetta a agi de son propre chef, et hors du mandat de prestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *