Clinton Foundation : au coeur de la machine Clinton #CF0

 

La Clinton Foundation a été fondée en 1997, par Bill Clinton qui était alors le 42ème président des États-Unis (1993 à 2001). Il a lancé la fondation  à la fin de son premier mandat, à l’époque pour lever des fonds pour la bibliothèque Bill Clinton à Little Rock, Arkansas, et pour accompagner ses activités après la Maison Blanche. Puis la fondation a étendu ses activités dans une visée humanitaire, dans plusieurs champs d’action : Clinton Foundation, une fondation humanitaire (officiellement) #CF1

Sa fille Chelsea Clinton a rejoint la fondation en 2011 pour participer aux levées de fonds. Son épouse Hillary a rejoint en 2013 après son mandat de Secrétaire d’État. La Fondation s’est alors renommée en « Bill, Hillary & Chelsea Clinton Foundation ».

En l’état (novembre 2016), voici ce qu’on suspecte:

Hillary et Bill ont utilisé leur fondation pour collecter des fonds auprès de gouvernements étrangers et de corporations, en échange de faveurs politiques.

Les modes de paiement et qui a reçu quoi n’est pas encore complètement constatée. Mais on a déjà établi qu’au moins 3 gouvernements avaient donné à la Fondation Clinton sans motif apparent : l’Arabie Saoudite, le Qatar, et les Émirats Arabes Unis. Pour le Qatar le don a été explicitement effectué sans motif précis.

En plus de ces pays donateurs, on sait, grâce aux emails, que les Clinton et les collaborateurs de la Fondation Clinton étaient inquiets de voir leurs activitées révélées. Quand Chelsea Clinton a rejoint la fondation, elle est devenue suspicieuse, ce qui a ennuyé plusieurs collaborateurs.

Fin 2011, une partie des activités de la fondation a été restructurée et est devenu une entreprise privée : Teneo Hoaldings. Cette société a probablement été le principal engrenage de l’enrichissement personnel des Clinton.

Parmi les affaires douteuses de Teneo Holdings, une subvention du Programme de Développement des Nations Unies de 100 M$ à General Electric en 2011-2012. Et des projets de diversion d’argent depuis la branche énergie de la fondation (Clinton Climate Initiative, Initiative Clinton pour le Climat) vers les Clinton, en particulier pour Hillary, et en particulier depuis qu’elle a démissionné de son mandat de Secrétaire d’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *